Fontenay-le-Comte

Ville d'art et d'histoire

Un voyage au cœur de l'Histoire

Fontenay-le-Comte, Ville d’art et d’histoire

Fière d’un passé prestigieux, Fontenay-le-Comte est une ville d’art et d’histoire qui invite au voyage dans le temps, à la mémoire et à l’évasion... Membre de la très sélective association des « Plus Beaux Détours de France », elle est la perle architecturale du département. Porte du Marais poitevin, idéalement nichée entre mer, bocage et le plus vaste massif forestier de Vendée, c’est une ville où il fait bon vivre.

Prisée pour cette douceur de vie, celle qui fut surnommée « Fontaine et source jaillissantes des Beaux Esprits » par François Ier, représente tout le charme d'une ville qui a su préserver son patrimoine millénaire.

Découverte du patrimoine

Des visites guidées toute au long de l'année

Des guides conférenciers vous accompagneront lors de votre découverte d’un patrimoine original et divers : arcades de la place Belliard, maisons à pan de bois, Hôtel de la Sénéchaussée, Fontaine des Quatre Tias, quartier des Loges ou vestiges du château du parc Baron… 

Le Château de Terre-Neuve

Construit en 1580, différents grands personnages ont séjourné au Château de Terre-Neuve, de Nicolas Rapin, poète et grand chef d’armée, jusqu’au célèbre écrivain Georges Simenon. Le château se visite de mai à septembre.

Nouveauté 2018 : espace muséographique.

Le Musée d'art et d'histoire

Labellisé Musée de France, les collections du musée sont une invitation à découvrir les richesses du patrimoine culturel et historique du Sud Vendée : verreries gallo-romaines, mobilier vendéen, galerie des Beaux-Arts où sont exposées les œuvres d’artistes vendéens significatifs du 19e et 20e siècle. Une maquette vous permet également de découvrir la ville à la Renaissance, âge d’or de la cité.

Des activités de loisirs pour tous !

Des lieux de balades remarquables

De nombreux espaces de verdure sont également à découvrir à Fontenay, récompensée d’une troisième fleur au concours national des villes fleuries : les arbres de Judée et grands marronniers de la Place Viète, le jardin médiéval et ses plantes aromatiques, condimentaires ou médicinales, le Parc Baron au milieu des vestiges du château-fort où l’arbre aux 40 écus (Ginkgo Biloba) côtoie le tulipier de Virginie, dans une ambiance de sous-bois de lauriers et de charmilles, le Parc de l’Hôtel de Ville et ses magnolias, micocoulier, cèdres pleureurs et sequoiadendrons …