-A +A

Foussais-Payré

Petite cité Renaissance

Découvrez Foussais-Payré, Petite Cité de Caractère, au patrimoine architectural remarquable

Située à l’est de la forêt de Mervent, entre Fontenay-le-Comte et la cité médiévale de Vouvant, Foussais-Payré est labellisée Petite Cité de Caractère.

Foussais, petite sœur de Fontenay

À l’image de Fontenay-le-Comte, Foussais-Payré est un village où domine l’architecture Renaissance, signe de l’essor économique de la bourgade à cette époque.

Découvrir l’architecture Renaissance

Foussais-Payré s’est surtout développée au 16e siècle, grâce à l’activité florissante des drapiers, des tanneurs et des tisserands. Cette dernière a laissé son empreinte sur de nombreux édifices, logis et maisons de caractère.

La maison Renaissance du marchand François Laurens, le Grand Logis et son élégante fuie ronde ainsi que l’auberge Sainte-Catherine, en sont les plus beaux exemples.

Sur la place de la Boule d’Or, les halles datant de la même époque, témoignent des foires et marchés, institués par Henri IV, qui rythmaient la vie du village. Ses produits de laine, de lin et de cuir étaient au cœur des négociations sur la place commerçante.

De l’ancien prieuré qui abrite l’actuelle mairie, à l’église romane Saint-Hilaire au portail historié, en passant par le temple protestant, Foussais-Payré a de quoi séduire les amateurs de patrimoine religieux.

Suivez le parcours de découverte du patrimoine pour ne rien manquer des trésors d’architecture de ce charmant village. Un Bureau d'Information Touristique est à votre disposition, l'été, à l’espace Paul de Vendée, proche de l’église.

Les commerces insolites de Foussais-Payré

Lors de votre visite à Foussais-Payré, ne manquez pas la chocolaterie artisanale « Les ateliers du goût ». Vous ne pourrez pas résister à l’envie de pousser la porte de cette jolie boutique de chocolats, située dans le centre-bourg face au portail de l’église.

Succombez aux délicieuses pâtisseries et autres gourmandises amoureusement confectionnées par Christophe, le chocolatier-pâtissier de Foussais-Payré. Pour petits et grands, des ateliers de confection de chocolats, macarons, biscuits sont proposés toute l'année. Chacun d'entre vous repartira avec ses créations sucrées !

Les amateurs d’antiquités et d’objets anciens iront chiner à la brocante du village située à deux pas de l’église. La vitrine du magasin, ornée de panneaux de bois, nous invite à un voyage dans le temps.

Le chineur y trouvera certainement son bonheur : un poisson en craquelé, une petite voiture ancienne, un vase en cristal de bohème ou pourquoi pas, un joli cache-pot en barbotine…

Des sculptures sur bois dans le village

Tous les ans, au mois de juillet, se tient le symposium de sculptures à la tronçonneuse. L’évènement réunit des sculpteurs de toute la France pour donner une nouvelle vie à des arbres. Les plus remarquables de ces œuvres monumentales sont exposées à différents endroits du village de Foussais-Payré.

Vous pouvez ainsi les admirer tout au long de l’année. Les sculptures exposées changent d’une année sur l’autre : l’occasion de revenir régulièrement visiter la Petite Cité de Caractère !

Le bourg de Payré-sur-Vendée

Ne quittez pas Foussais-Payré sans une halte à Payré ! Le second hameau du village vous réserve quelques surprises !

Les fours à chaux

Vous y verrez d’étonnants fours à chaux construits vers 1860 par la Société des Houillères et Verrerie de la Vendée. Inscrits à l’inventaire des monuments historiques, ils présentent une construction sur deux niveaux, dont le premier est surmonté d’une petite tour octogonale.

 La production de cette matière blanche, issue de la pierre calcaire, très utilisée dans le bâtiment, dura jusqu’en 1914.

Les logis Renaissance

Profitez d’un détour dans la campagne environnante pour voir d’autres beaux logis Renaissance (propriétés privées) comme ceux de la Touche, de la Riallière dit aussi la Cour de Payré-sur-Vendée, de la Fournière, ou de Sérigny…

À voir également : l’arbre de la Liberté, un énorme platane de 5,50 mètres de circonférence, planté au lendemain de la Révolution.